Les écarts linguistiques n’épargnent personne. Même lorsque nous aimons lire et écrire, les fautes nous poursuivent ; d’une part parce que nous nous trompons tous, d’autre part parce que la langue française ne fait pas dans la simplicité linguistique.

Dans ce post, nous allons parler du mot « incontinent », une perle de relecture issue de La Machine à explorer le temps 3.0.

La perle

Mais aussitôt que je craquai une allumette pour tâcher de les apercevoir, ils s’enfuirent incontinent et disparurent dans de sombres chenaux et tunnels, d’où leurs yeux me fixaient de la façon la plus étrange.

La Machine à explorer le temps 3.0, D’après H. G. Wells

La question récurrente de mes relecteur et relectrices a été l’accord du mot « incontinent » avec le sujet au pluriel qui, en sous-texte, interroge sur le sens de ce mot.

La réponse

Trois définitions totalement différentes !

En faisant quelques recherches, on s’aperçoit rapidement que le mot « incontinent » a de multiples sens. Voici un extrait du Centre national de ressources textuelles et lexicales (CNRTL).

Incontinent, -ente, adj.
A. −Vieilli, dans la lang. de la mor. relig. Qui abuse des plaisirs sexuels, qui vit dans la débauche. Synon. débauché, déréglé, intempérant, jouisseur; anton. chaste, continent, équilibré, pur.
B. −MÉD. Qui est affecté d'incontinence (v. ce mot C). Enfant, vieillard incontinent. (Ds Man.-Man. Méd. 1977).
Incontinent, adv. 
Vx ou littér. Sans aucun délai, sans le moindre retard. Synon. aussitôt, illico (fam.), immédiatement, incessamment, à l'instant, sur le champ, sur l'heure (vieilli), tout de suite.

Ainsi, « incontinent » peut désigner, au choix :

  1. Une personne qui vit dans la débauche,
  2. Une personne malade d’incontinence,
  3. Une action rapide !

Un choix que se restreint selon le contexte

Dans l’extrait ci-dessus, on comprend que les premiers sens du mot « incontinent » ne conviennent pas du tout.

Mais aussitôt que je craquai une allumette pour tâcher de les apercevoir, ils s’enfuirent incontinent et disparurent dans de sombres chenaux et tunnels, d’où leurs yeux me fixaient de la façon la plus étrange.

La Machine à explorer le temps 3.0, D’après H. G. Wells

S’il est difficile de s’enfuir dans la débauche, on peut imaginer s’enfuir frappé d’incontinence pour se réfugier dans des tunnels, mais le roman passe soudainement du registre de l’aventure à celui de l’humour 🤣.

Il ne reste que la troisième définition, qui est celle de l’adverbe « incontinent »… et un adverbe est invariable. CQFD.