Écrire, c’est surtout relire. Beaucoup. Et même beaucoup beaucoup quand il s’agit d’un roman. Il faut non seulement s’assurer que le texte ne soit pas hérissé d’écarts linguistiques, mais également qu’il reste cohérent sur des dizaines de pages.

Le but des perles de relecture est de montrer les écarts linguistiques qui me poursuivent.

Dans ce post, les investigations et interrogations pour les accords avec « la plupart » et plus largement avec les sujets collectifs issues de la relecture de La Machine à explorer le temps 3.0.

La perle

J’en reconnus quelques-uns comme des espèces de framboises et d’oranges hypertrophiées, mais la plupart me paraissaient étranges.

La Machine à explorer le temps 3.0, Émilie Roch. D’après H. G. Wells

Le verbe s’accorde avec le sujet. Nous écrivons «  Le chien joue. » et « Les chiens jouent. » , mais est-ce que « La plupart des chiens jouent. » ou « La plupart des chiens joue. » ? Et s’il y a une majorité de chiens ?

Lors de la relecture de La Machine à explorer le temps 3.0, mes relectrices et relecteur ont à chaque fois pointé cette difficulté d’accord.

La réponse

L’accord du verbe avec les sujets collectifs

La réponse n’est pas facile à trouver ! Les termes comme « un groupe de… » ou « une foule de… » s’appellent des sujets collectifs. Mon Bescherelle précise que l’accord du verbe avec le sujet collectif dépend du sens que l’on veut donner à la phrase.

Si on veut insister sur le fait qu'il s'agit d'un seul ensemble, il faut mettre au singulier : Un groupe de chiens aboie. 
Si on veut insister sur les éléments constituant l'ensemble, il faut mettre au pluriel : Un groupe de chiens aboient.  

La plupart, un cas à part ?

Pour « la plupart », ce n’est pas pareil. Voici les explications du Larousse pour « la plupart », corroboré par le Projet Voltaire (accrochez-vous, c’est tiré par les cheveux) :

La plupart. Employé sans complément, la plupart entraîne l'accord du verbe au pluriel : la plupart vous diront que l'histoire est fausse.
La plupart de : quand le nom qui suit cette expression est au pluriel, le verbe s'accorde au pluriel : la plupart de ses amis l'ont soutenu. - Quand le nom qui suit est au singulier, le verbe s'accorde au singulier : la plupart de la foule s'échappait par les issues de secours. - Quand la plupart est suivie d'entre nous, d'entre vous, le verbe s'accorde à la 3epersonne du pluriel : la plupart d'entre nous sont passés par là ; la plupart d'entre vous le savent déjà.

Il est possible que d’autres sujets collectifs aient des accords différents. N’hésitez pas à me le signaler en commentaires.

Cette règle est incohérente

Le sens des mots « la plupart » et « la majorité » est très proche. Nous pourrions donc penser que l’accord avec le verbe est identique. Pourtant, nous devons écrire :

  • La plupart me paraissaient étranges.
  • La majorité me paraissait étrange.

Par contre, avec un complément, nous écrivons :

  • La plupart des framboises me paraissaient étranges. (peu importe l’intention de l’auteur)
  • La majorité des framboises me paraissaient étranges. (si nous souhaitons insister sur les framboises)
  • La majorité des framboises me paraissait étrange. (si nous souhaitons insister sur la majorité)

Et si nous choisissions une unique façon d’accorder tout ça ?